Après la découverte de cadavres de Milans royaux près des éoliennes érigées à Weiler dans la commune de Wincrange, le parc éolien a été mis à l'arrêt.

Jeudi matin, l'association Natur an Ëmwelt a publié un communiqué dans lequel elle demandait si l'énergie éolienne était produite au détriment de la nature. Elle appuyait son propos avec la photo d'un cadavre de Milan royal. Des oiseaux morts ont déjà été retrouvés à plusieurs reprises près des éoliennes.

Le Milan royal est l'une des espèces les plus importantes d'oiseaux nicheurs d'Europe centrale. Les Milans sont très nombreux dans la commune de Wincrange. Ils y ont leurs nids. Pour l'association Natur an Ëmwelt, l'installation d'éoliennes ne devrait pas être autorisée dans des lieux critiques du point de vue de la protection de la nature, où certains oiseaux nichent.

Le ministère de l'Environnement a immédiatement réagi et a demandé un rapport détaillé à la "Centrale ornithologique" et en attendant, les éoliennes ont été arrêtées.

Le ministère précise encore que l'exploitation de l'installation est liée à des contraintes strictes afin de protéger le Milan royal.