C'est dans une réponse parlementaire au député DP André Bauler que le ministre de la Santé, Etienne Schneider, a admis qu'on manquait de médecins généralistes au Grand-Duché.

"Il est vrai que la proportion de médecins généralistes par rapport aux médecins spécialistes est plus faible au Luxembourg que dans la Grande Région", a concédé mercredi le ministre de la Santé.

En effet, au Luxembourg, le ratio est de 30% de médecins généralistes pour 70% de médecins spécialistes. A titre de comparaison: en Wallonie on arrive à 37% et en Lorraine à 48% de médecins généralistes. 
Un tendance qui pourrait s'accentuer puisque d'après M. Bauler, de moins en moins de jeunes médecins luxembourgeois retournent au pays pour y exercer leur profession.

Un problème que le ministère compte adresser en améliorant la communication par rapport aux besoins en médecins au Luxembourg mais surtout "en prévoyant une incitation financière pour soutenir leur retour".

D'après le ministre de la Santé, une étude est en cours afin de se pencher sur la question. En attendant, il faudra se satisfaire des quelques 500 médecins généralistes qui exercent sur le territoire luxembourgeois (chiffres de 2017).