Jeudi matin, Jim Goerres, co-président de MemoShoah Lëtzebuerg, était l'invité de la rédaction de RTL Radio.

L'association "MemoShoah" est née il y a plus de quatre ans au Luxembourg de la volonté de ne pas voir l'histoire se répéter.

Jim Goerres, co-président de MemoShoah, était l'invité de la rédaction de RTL jeudi matin. Selon lui, le Luxembourg a besoin d'un observatoire indépendant qui recense les incidents antisémites. Jusqu'à présent une initiative privée a été lancée en ce sens, mais rien au niveau des pouvoirs publics. Les politiques se sont assoupis sur le sujet, d'après Jim Goerres. Il faudrait un endroit neutre où les informations pourraient être collectées.

Pour l'instant, le Luxembourg ne connaît pas une recrudescence d'actes antisémites telle qu'il y en a à l'étranger. En 2017, 13 actes antisémites ont été enregistrés.

Aujourd'hui encore, les Juifs sont souvent rendus responsables de ce qui va mal sur les plans politique ou social. On ne peut lutter contre cela qu'en expliquant et en amenant les gens à réfléchir, selon Jim Goerres. Agir contre les fake news dans notre société du spectacle actuelle, n'est pas simple, mais il faut remettre en question et ne pas croire aveuglément tout ce qui est propagé.