Lundi soir, le LSAP a officiellement désigné ses six candidats et approuvé son manifeste pour les élections européennes du 26 mai.

C'est avec un score de 89,90% que les six candidats ont été plébiscités. Ils vont se lancer dans la course des européennes avec le slogan "Europa. Kloer. Anescht", que l'on pourrait traduire par "L'Europe. Clairement. Autrement". Franz Fayot, le président du LSAP a insisté sur le fait que ce slogan ne signifiait pas que les socialistes tournaient le dos à leur engagement clair en faveur de l'Union européenne. Il n'y a pas d'alternative à l'Europe, c'est ce qui figure dans le manifeste et c'est ce sur quoi les six candidats, emmenés par le duo Nicolas Schmit et Lisa Kersch, se sont engagés.

La politique européenne pourrait cependant être clairement structurée différemment. Les six candidats du LSAP souhaitent s'engager pour une Europe juste. Il faut réduire les inégalités, les combattre. On veut une Europe dans laquelle le modèle qui aspire seulement au profit à court terme, appartienne au passé. L'humain et l'environnement doivent être poussés au centre.
Sur le thème du changement climatique, les socialistes veulent bâtir sur le renouvelable une Europe innovante.

Ils rappellent clairement que l'Europe est un projet de paix. Sécurité et démocratie sont des mots-clés qui ressortent du manifeste. Des points d'un programme, qui a été élaboré en étroite collaboration avec les six candidats: Nicolas Schmit, Marc Angel, Simone Asselborn-Bintz, Joanne Goebbels, Lisa Kersch et Elisha Winckel.

Un premier grand test pour la nouvelle direction du parti, a ajouté le président du LSAP, Franz Fayot.