Les urgences du pays sont de plus en plus confrontées à des jeunes qui présentent une intoxication alcoolique.

Le corps médical ainsi que les thérapeutes tirent la sonnette d'alarme en constatant que les patients sont de plus en plus souvent des jeunes de moins de 16 ans.

Selon la loi, ils ne sont même pas autorisés à consommer de l'alcool à cet âge-là. Une problématique qui augmente considérablement au Luxembourg selon les responsables médicaux.

Cette consommation excessive de boissons alcoolisées, jusqu'à parfois atteindre le coma éthylique, fait partie des nouvelles modes chez les jeunes. Le plus important est de leur en parler et de les sensibiliser aux conséquences de ces pratiques dangereuses.

Pour le Dr Jean-Marc Cloos, psychiatre et thérapeute de l'addiction, il s’agit principalement de la consommation d'alcools forts. Il dénonce aussi les soirées où le droit d'entrée donne accès au bar sans limite. Il est urgent que le Plan national d'action sur l'alcool qui est prêt depuis 2016 soit mis en place.