L'Hôpital de Niederkorn est appelé à disparaître en raison de la présence d'amiante dans le bâtiment. Les travaux ne devraient toutefois pas commencer avant l'ouverture du futur Südspidol.

La nouvelle a été publiée par l'"Essentiel", qui cite le Docteur Hansjörg Reimer, directeur général du Centre hospitalier Emile Mayrisch.

A l'horizon 2024/2025, les trois sites actuels du CHEM, c'est-à-dire Esch, Niederkorn et Dudelange, vont disparaître et leurs services seront regroupés au sein du nouvel hôpital, le "Südspidol", situé à proximité du Rond-point Raemerich.

L'Hôpital Princesse Marie-Astrid devrait être détruit fin 2024-début 2025. En ce qui concerne la réaffectation du site, des projets seraient à l'étude. Il serait notamment question d'un centre de médecine environnementale, d'une crèche et d'une maison de retraite.