La possibilité d'un recours collectif devrait être introduite à court terme en droit luxembourgeois, a annoncé mardi matin Paulette Lenert, la ministre de la Protection des consommateurs sur l'antenne de RTL.

Mardi matin, la toute nouvelle ministre de la Coopération et de la Protection des consommateurs était l'invitée de la rédaction de RTL Radio. Elle a notamment déclaré que la possibilité d'intenter une action de groupe serait bientôt inscrite dans le droit luxembourgeois.

Un recours collectif est une procédure qui permet à un grand nombre de personnes de se réunir pour intenter collectivement une action en justice afin d'obtenir une indemnisation financière. Des clients victimes du "dieselgate" pourraient par exemple se réunir pour déposer un recours collectif. Jusqu'à présent, l'action de groupe n'était pas possible au Grand-Duché, alors que l'ULC, l'Union luxembourgeoise des consommateurs, la réclame depuis des années.

Les deux portefeuilles qui ont été attribués à Paulette Lenert - la Coopération et la Protection des consommateurs - sont des "départements de prédilection", a encore précisé Paulette Lenert. Le nouveau ministère autonome de la Protection des consommateurs va permettre de mener une politique plus cohérente. C'est un sujet très important. Il faut renforcer la protection du consommateur.

Une autre priorité de Paulette Lenert est d'améliorer la sécurité des aliments. Sur ce point, la ministre croit en une administration unique, où tous les acteurs sont représentés. Les procédures doivent être plus transparentes.

A propos des critiques quant à sa nomination au gouvernement alors qu'elle n'était ni élue ni même candidate aux élections, la ministre a déclaré que de telles discussions étaient normales et compréhensibles. Sa nomination avait été une grosse surprise, ce poste de ministre n'était pas prévu. Des responsables du LSAP lui avaient demandé d'être candidate, mais à ce moment-là, ce n'était pas compatible avec son rôle de haut-fonctionnaire.