Les partis ADR et Pirate ont décidé de s'unir en un groupe technique à la Chambre pour la période législative à venir.

Cette option, prévue par le règlement de la Chambre, permet à des députés de sensibilités politiques différentes de se faire représenter sous un même groupe pour optimiser le travail. Le groupe technique n'unit pas les partis sur le plan politique.

La coordination du groupe est assurée proportionnellement au nombre de députés de chaque parti. L'ADR s'occupera de la coordination les 40 premiers mois et les pirates, les 20 derniers.