Le ministre des Transports précise qu'il a fallu attendre les résultats de l'analyse des mesures d'amélioration.

"Evidemment que les choses avancent sur la N7", répond le ministre des Transports, François Bausch, à l'ASBl „Cliärrwer Kanton“, qui a récemment exprimé son mécontentement de ne constater aucun avancement dans les projets d'aménagement de cette route.

Il a fallu attendre l'analyse des mesures d'amélioration, selon le ministre, mais elle est à présent terminée. Il est important que la "trois voies" soit aménagée de manière à ce qu'elle corresponde aux normes européennes sur 40 kilomètres. C'est pourquoi la N7 va être élargie et passer de 11m50 à 15m95. Là où la route fait trois voies, des glissières de sécurité seront installées.

Il y a aussi le contournement d'Hosingen, poursuit le ministre. La B7 sera aménagée à quatre voies de Colmar-Berg à Ettelbruck. En outre, le by-pass de Fridhaff sera réalisé relativement rapidement. L'appel d'offres sera bientôt lancé et le ministre pense que le projet sera mené à bien d'ici la fin de l'année. En plus, un accès direct va être aménagé vers le Centre militaire Härebierg, mais il faut encore attendre les autorisations de l'Environnement. Ce volet du projet est important afin de soulager le trafic à Diekirch.

Les projets cités représentent à eux seuls un investissement de 200 millions d'euros. Le gouvernement investit donc aussi beaucoup d'argent dans les infrastructures du nord du pays, souligne François Bausch.

Le ministre espère que tout sera en service en 2021-22.