C’est une page importante de l'histoire de la radio qui se tourne au Luxembourg: les émetteurs géants de Beidweiler au Luxembourg ont été définitivement débranchés ce 1er janvier.

Elle était la dernière des grandes stations de radio en France à émettre encore en grandes ondes. Depuis ce début d'année 2023, c'est terminé. RTL ne diffuse plus son signal en grandes ondes depuis son centre émetteur de Beidweiler, au Luxembourg.

La FM dans les années 80, avec sa meilleure qualité de son, a rendu peu à peu obsolètes les ondes longues. Toutes les stations ont décidé de couper leur signal en grandes ondes: France Inter en 2017, Europe 1 en 2019 et RMC en 2020.

RTL, qui utilisait la fréquence 234 kHz, était la dernière grande station française à utiliser ce mode de diffusion historique à basses fréquences, mis en place dans les années 1930 et capable d'émettre à de très longues distances (jusqu'à plusieurs centaines de kilomètres).

RTL

La mesure, prise d'abord par souci d'économies, doit permettre au groupe de diminuer de quelque 6.000 mégawattheure (MWh) sa consommation d'électricité par an, l'équivalent de 3.000 personnes en France.

La station a lancé un dispositif de communication pour accompagner ses auditeurs vers les autres moyens d'écoutes, notamment la bande FM (modulation de fréquence), la radio numérique terrestre DAB+, les box TV ou son application mobile.

Retrouvez la liste des fréquences RTL en FM dans votre ville ici.

Radio Luxembourg (devenue RTL en 1966) avait lancé sa diffusion en 1933 depuis son émetteur au Luxembourg pour échapper à la réglementation française, qui instaurait à l'époque un monopole d'Etat sur l'audiovisuel.
 
RTL 5minutes avait consacré un épisode du Grand-Duché la petite histoire à la folle aventure de Radio Luxembourg.