Les Belges sont de plus en plus nombreux à décéder des suites de démence.

Entre 2004 et 2019, le nombre de décès attribués à la maladie d'Alzheimer et à d'autres formes de démence a progressé de plus de 70%, selon les dernières statistiques de mortalité de Sciensano, citées dans L'Echo vendredi.

Près d'un décès sur dix dans notre pays est ainsi lié à la démence. En 2004, cette proportion n'était encore que de 5%. En Flandre, l'incidence de la démence sur le taux de mortalité est supérieure à celle observée en Wallonie et à Bruxelles. Au nord du pays, 94 personnes par 100.000 habitants sont décédées en 2019 de la maladie d'Alzheimer ou de démence, contre 67 à Bruxelles et 72 en Wallonie.

La maladie d'Alzheimer est la forme de démence la plus connue et aussi la plus fréquente.  Selon les experts, le vieillissement de la population explique en grande partie la forte augmentation de la mortalité liée à la démence. "Un âgé élevé est le principal facteur de risque de la démence", explique Sebastiaan Engelborghs, chef du service neurologie de l'UZ Brussel. Il n'existe pas de médication contre les conséquences de la démence.