Le trafic des trains sera perturbé de mardi à jeudi en Belgique, en raison d'un appel à la grève de syndicats de cheminots qui réclament au gouvernement davantage d'investissements dans le ferroviaire.

Un train sur quatre circulera mardi en moyenne en raison d'un mouvement social lancé par les principaux syndicats du rail, a prévenu la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) dans un communiqué. L'arrêt de travail débutera lundi soir à 22H00 locales (20H00 GMT).

D'après les médias, la circulation des trains sera totalement interrompue, faute de travailleurs, dans les provinces de Namur (centre), de Luxembourg (sud) et dans une partie du Brabant wallon (centre).

Mercredi et jeudi, le trafic sera encore perturbé par une grève de 48 heures décidée par un syndicat de conducteurs de train. Un plan de transport alternatif est en cours d'élaboration et sera communiqué dans la semaine, a précisé la SNCB.

Les cheminots en Belgique déplorent régulièrement une dégradation de leurs conditions de travail et demandent au gouvernement des moyens supplémentaires.