Mauvaise nouvelle pour les automobilistes, surtout les frontaliers. La création d'un péage sur l'A31bis devrait faire exploser leurs dépenses.

De 5,60€ à 8,80€ pour un aller-retour entre la France et le Luxembourg. C'est ce que va coûter le péage de l'A31bis, selon le tracé qui sera choisi pour contourner Thionville.

Mardi soir, lors de l'ouverture de la concertation du projet, les services de la Dreal ont confirmé un coût important pour le péage prévu pour financer l'A31bis. Car le tronçon "nord", entre Thionville et la frontière luxembourgeoise, et le contournement, seront mis en concession auprès d'une entreprise privée. 

En échange, celle-ci installera un péage sans barrière et assurera la création du contournement de Thionville dans les meilleurs délais. Soit 2030 pour les solutions les plus simples, ou 2038 pour les plus compliquées techniquement. "Le recours aux seuls financements publics pour l’aménagement de l’infrastructure autoroutière impliquerait un plus long délai de réalisation" ajoute la Dreal.

Selon Laure Perrin, du service Transports de la Dreal, le coût du péage dépendra de la variante choisie pour l'A31bis. Mais avec un tunnel ou un viaduc, les estimations déjà réalisées promettent une envolée du prix pour les automobilistes.

RTL

Le tracé de l'A31bis sera l'un de ceux présentés ici. Le fuseau F5 "tunnel de surface" sera le moins cher, tandis que le F5 "tunnel profond" sera le plus coûteux pour les automobilistes.

LE DÉTAIL DES PRIX DU PÉAGE

La variante F5 et son tunnel de surface serait la moins chère: 2,80€ pour un passage sur la totalité du tracé, à savoir le contournement de Thionville puis toute la partie nord vers la frontière. Soit tout de même 5,60€ pour un aller-retour. Et donc 112€ pour un mois, soit 20 allers-retours. À mi-chemin, depuis Thionville, donc sans emprunter le nouveau contournement, il faudra débourser environ 1€ par trajet.

En version "tunnel profond", au coût plus élevé, cette même variante F5 deviendrait la plus coûteuse. Le prix du péage atteindrait 4,40€ (2€ depuis Thionville). Soit 8,80€ par jour et 176€ par mois. Ce serait l'option la plus coûteuse pour les automobilistes

Les autres tracés représentent aussi une dépense importante. Le fuseau F4, et son tunnel de 2,2 km serait financé par un péage à 4€ le passage (contre 2€ entre Thionville et la frontière). Soit 8€ par jour et 160€ par mois, si l'on compte seulement les jours de travail.

Enfin, le tracé F10, créé en viaduc depuis Illange, se traduirait par un péage à 3,10€, a estimé la Dreal. Soit 6,20€ par jour et 124€ pour vingt jours de travail (comptez environ 1,50€ par passage depuis Thionville).

Comme sur le reste du réseau autoroutier français, le prix du péage dépendra du type de véhicules. Ainsi, les poids lourds devront s'acquitter d'un ticket environ trois fois plus cher.

RTL

Pour la variante F4 de l'A31bis, un automobiliste devra dépenser 1,91€ de péage sur le contournement de Thionville et 1,97€ de plus entre Thionville et la frontière. Soit près de 4€ pour un aller. / © Préfecture de la Moselle

Dans le dossier de la concertation, la préfecture estime toutefois que "le coût économique du péage - inférieur à 2€ pour les véhicules légers - est à mettre en regard du coût de la situation actuelle pour la société et les utilisateurs, et notamment pour les mobilités pendulaires". Les résidents des villes proches du contournement ont toutefois une grande crainte: que les automobilistes empruntent massivement le réseau secondaire pour éviter l'autoroute.

Mardi soir, le préfet estimait lui que les conducteurs et les routiers privilégieraient certainement le confort de l'autoroute. Au pire, "des aménagements visant à limiter les trafics induits par le projet sur les voiries secondaires pourront être mis en place par les différentes collectivités concernées pour contraindre le trafic de transit à emprunter l’autoroute" écrit la Dreal, optimiste. Tout le contraire des opposants au projet.