Les obsèques de Thomas Monjoie auront lieu vendredi matin à Waremme, en province de Liège.

Une cérémonie était programmée de 11h00 à midi, au funérarium Jean François à Waremme. Le son, accompagné de photos sur écrans, sera retransmis en extérieur devant le funérarium. La famille a exprimé son souhait de pouvoir vivre cette journée dans la plus stricte intimité.

Plus de 2.000 policiers y sont malgré tout attendus et formeront une haie d'honneur de plus d'un kilomètre de long à partir du funérarium le long du cortège funéraire, en hommage à leur jeune collègue. Dès le début de la cérémonie, une minute de silence est annoncée dans tous les commissariats de police du pays où les drapeaux devraient également être mis en berne.

Victime d'une attaque au couteau, la semaine dernière, alors qu'il se trouvait dans un véhicule de service à l'arrêt à un feu rouge à Schaerbeek, le jeune policier Thomas Monjoie était originaire du village de Limont, dans l'entité liégeoise de Donceel.

Un cortège emmènera ensuite l'inspecteur défunt, sous escorte policière, jusqu'au cimetière de Limont, où il sera inhumé dans la plus stricte intimité familiale.