Ils sont très discrets et très efficaces: les radars urbains, déjà testés dans quelques grandes villes, doivent se généraliser en France.

On le surnomme déjà "la police invisible" ou "le roi des PV": le radar urbain est testé depuis juillet 2021 dans trois grandes villes (Paris, Marseille et Lyon), rapporte Turbo.

Leur mission: détecter les automobilistes qui ne respectent pas le code de la route. Ils ont les même capacités que les radars tourelles, mais un avantage de taille: ils sont tout petits, presque indétectables. Bref, ils sont redoutables. Des panneaux seront censés signaler leur emplacement, mais pas sûr que dans la jungle urbaine, les automobilistes feront attention à ce nouveau signalement...

Munis d'une caméra et d'un radar laser, ces radars peuvent donc flasher les conducteurs qui ne respectent pas les distances de sécurité, mais aussi les autres infractions comme le téléphone au volant. Si un automobiliste cumule les fautes, la facture sera donc salée!

Pour l'instant, ces radars ne sanctionnent pas encore. Les premières mises en services sont attendues à la fin de cette année, annoncent les compagnies qui sont derrière ces radars urbains, à savoir le "Nomad" de Parifex dans le nord de la France alors que dans le sud, on trouve les "Mesta Compact" d'Idemia.