La gendarmerie de la Meurthe-et-Moselle s'est montrée intransigeante face à un jeune conducteur pressé qui venait tout juste d'obtenir son permis de conduire.

Les cours de conduite de l'auto-école ont été vite oubliés par ce jeune homme de 19 ans.

Contrôlé à 160 km/h au lieu de 80 dans le secteur de Royaumeix, près de Toul, ce conducteur n'a pas échappé à la vigilance de la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle, qui a mené des contrôles le week-end du 11 novembre.

En excès de vitesse et sous l'emprise de stupéfiants, le jeune homme a déjà perdu son précieux papier rose... Obtenu un mois plus tôt.

"Bilan: annulation de son permis de conduire, voiture partie en fourrière et convocation au tribunal..." dévoilent les gendarmes de l'Escadron départemental de sécurité routière.

Ils auront également stoppé la course d'un conducteur allemand, qui filait à 208 km/h sur l'autoroute A4. Le quinquagénaire a dû laisser une consignation de 500€ avant sa convocation au tribunal de Briey. Ce qui n'a pas empêché la mise en fourrière de sa voiture pour sept jours et la rétention de son permis de conduire.

En tout, les gendarmes de Meurthe-et-Moselle auront retenu neuf permis de conduire, mis six véhicules en fourrière et intercepté trois conducteurs sous l'emprise de l'alcool. Sans oublier 12 cas de conduite sous l'emprise de stupéfiants.