Freyming-Merlebach va démonter tous ses horodateurs pour passer aux disques bleus à partir de mi-octobre. Ils coûtaient plus chers que ce qu'il rapportaient à la Ville.

À Freyming-Merlebach, ville de 13.000 habitants de Moselle-Est, les horodateurs vont disparaître du paysage urbain, comme c'était déjà le cas à Forbach, ville voisine, début juin. Le conseil municipal vient de voter pour la fin des places payantes et mettra en place des zones bleues à partir du 17 octobre, révèle le Républicain Lorrain.

À compter de cette date, les conducteurs devront placer un disque de stationnement derrière leur pare-brise en le réglant sur l'heure d'arrivée en ville. Ils pourront alors se garer gratuitement durant deux heures dans toutes les rues de a zone bleue, exceptée la rue Alphonse-Daudet où la durée autorisée ne sera que d'une heure.

"C'est uniquement pour une question de coût des horodateurs. Le coût dépasse très largement la recette qu'encaisse la ville dans les horodateurs", a confié Pierre Lang, maire de Freyming-Merlebach à France Bleu Lorraine. Avant de quantifier à la louche: "On doit avoir 20.000 à 25.000 € de dépenses pour 7.000 à 8.000€ de recettes, ça marche pas du tout".

Le maire espère ainsi faire des économies, mais il espère surtout relancer par cette initiative la vie commerciale et faire revenir en centre-ville ceux qui hésitaient à cause du prix du stationnement.

Il voit surtout un avantage dans le nouveau système: "Comme il y a une rotation très régulière, vous ne faites jamais plus d'une fois le tour de la rue, sans être sûr de trouver de la place", a expliqué Pierre Lang sur France Bleu Lorraine.

La commune va financer et distribuer 5.000 disques bleus dans la semaine du 10 au 15 octobre via la mairie, les commerces et l'office du tourisme.