Le conducteur de 52 ans avait utilisé son SUV pour renverser et tuer cinq personnes dans le centre de Trèves fin 2020. Le verdict a été rendu ce mardi en début d'après-midi par le tribunal de Trèves.

Il y a presque un an, un homme de 52 ans avait dû répondre de son acte du 1er décembre 2020. Il avait alors foncé avec son SUV au sein d'une rue marchande à Trèves et avait renversé des passants de manière ciblée.

Cinq personnes étaient décédées et de nombreuses autres avaient été grièvement blessées et traumatisées. Un bébé de neuf semaines avait également succombé à l'attaque.

La défense avait plaidé l'irresponsabilité pénale de l'accusé, parce que l'homme de 52 ans souffrait de schizophrénie paranoïde.

Durant toute la durée du procès, l'auteur présumé ne s'est exprimé à aucun moment au sujet des faits qui lui étaient reprochés. Il a également refusé de se prononcer une dernière fois à la fin du procès.

Il n'a dérogé à son silence qu'une seule fois et ce à l'occasion du 37e jour de procès à la mi-juin. Il s'était plaint que cela suffisait, alors qu'une psychologue s'exprimait de manière explicite au tribunal au sujet de sa personnalité.