Aucun produit contaminé par la salmonelle n'est entré dans la chaîne alimentaire belge, assure vendredi l'entreprise Barry Callebaut après avoir mené une enquête interne.

Le chocolatier Neuhaus a suspendu sa production après que le fabricant Barry Callebaut ait annoncé jeudi avoir détecté de la salmonelle dans un lot. Neuhaus déclare cependant avoir été prévenu "trop tard" selon des propos recueillis par la DH, et a donc stoppé sa production de chocolat dans la foulée.

Barry Calelbaut, fabricant belgo-suisse, a annoncé jeudi matin avoir mis sa production à l'arrêt dans son usine située à Wieze, en province de Flandre orientale, après avoir détecté la présence de salmonelle dans un lot de production. Toutes les barres chocolatées ayant été produites après le samedi 25 juin ont été bloquées dans la foulée.

Le groupe suisse fournit des préparations chocolatées aussi bien à des géants de l'agroalimentaire tels que Hershey, Mondelez, Nestlé et Unilever, qu'à des biscuiteries, artisans ou professionnels de la pâtisserie. Les préparations peuvent être utilisées aussi bien pour la fabrication de tablettes de chocolat que de boissons, biscuits, enrobage de crèmes glacées ou produits de boulangerie. Les produits franchissent donc plusieurs étapes avant d'arriver jusqu'aux consommateurs.

"Depuis 48h, Barry Callebaut a contacté les 73 entreprises qui ont reçu le produit contaminé provenant de la fabrique de Wieze. Notre enquête interne démontre aujourd'hui que grâce à la réactivité, à la bonne coopération avec les clients et les autorités et à une communication transparente, nous avons pu éviter que des produits contaminés entrent dans la chaine alimentaire belge", annonce vendredi l'entreprise.

"Il n'y a, selon notre enquête interne, plus aucun risque pour la sécurité alimentaire. L'Afsca poursuit indépendamment son enquête afin de valider cette conclusion", insiste Barry Callebaut.