La saison balnéaire 2022 s'étendra sur quatre mois et demi, du 15 mai au 30 septembre, dans le sud de la Belgique, ce qui représente une augmentation de 50 pc par rapport à 2020.

Une bonne nouvelle pour les autorités et le public qui pourra également profiter de températures estivales ces prochains jours dans la région.

La Wallonie compte 25 sites officiels de baignade en plein air et la majorité des sites en rivière accueilleront les baigneurs dès ce 15 mai.

La durée de la saison sera plus courte et commencera en général à la mi-juin ou à la fin juin 2022 sur certains plans où la surveillance par des maîtres-nageurs est requise pour des raisons de sécurité par le bourgmestre ou le gestionnaire du site, précise toutefois le SPW.

Le SPW tient également à rappeler que ces sites font l'objet de contrôles de qualité réguliers par ses soins ainsi que par l'Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) et ce, tout au long de la saison balnéaire. En dehors de ces zones, poursuit le SPF, les baigneurs s'exposent sur le plan sanitaire car il n'y a pas de suivi permanent de la qualité microbiologique des eaux. Certains sites comme les anciennes carrières représentent, en outre, un danger pour la sécurité physique des nageurs.

A l'exception de l'été 2021, marqué par de fortes précipitations orageuses déjà en mai et en juin puis par les inondations catastrophiques des 14 et 15 juillet, la qualité des eaux de baignade ne cesse de s'améliorer depuis 2010 en Wallonie, souligne le SPW.