On voit de tout dans les trains. Mais un scooter qui entre en gare de Luxembourg, monte à bord d'un TER et descend tout aussi tranquillement en gare de Bettembourg, c'est plutôt rare... et inquiétant! Témoignage d'une passagère et réaction des CFL.

"Vous ne verrez rien de plus WTF dans un @TER_Metz_Lux aujourd’hui… je ne sais plus si je dois rire ou pleurer" a twitté mercredi Vee Redhair.

"Vee" est une habituée des trains frontaliers entre Luxembourg et Metz (nous l'avions d'ailleurs déjà interviewé). C'est dire si elle en a vu passer, des sans-gênes!

Mais ceux-là ont effectivement décroché le pompon. La scène s'est déroulée ce mercredi 11 mai: "C'était dans le train de 18h58, au départ de Luxembourg", précise Vee, contactée par RTL 5Minutes.

Elle partage son incompréhension: "En fait, je ne sais pas trop quoi dire! C’est pour le moins déroutant de tomber sur un scooter dans un train. Et j’ai l’impression que c’était un peu la réaction de tout le monde. Les gens regardaient ça avec surprise, étonnement, limite à chercher s’il n’y avait pas de caméra cachée".

"C’était apparemment plusieurs jeunes gens, qui sont descendus à Bettembourg. Le cdb (NDLR: chef de bord) les a laissés monter. Et leur a même fait une petite dédicace au micro lorsque le train est arrivé à Bettembourg" affirme-t-elle.

C'est-à-dire? "Je n’ai plus les mots exacts mais en annonçant que le train arrivait en gare de Bettembourg, il a enchaîné en disant qu’il saluait les jeunes gens et leur scooter". Une tolérance plutôt surprenante, non? "Il a peut-être voulu leur rendre service. Je ne sais vraiment pas."

Il faut rester prudent sur ce point, car selon une autre lectrice qui nous a contacté sur ce sujet, le cdb "n'a pas "salué" les ados mais leur a plutôt ordonné : "vous descendez ici" (à Bettembourg).

Toujours est-il, ajoute Vee, que "Ce qui est assez incompréhensible, c’est qu’ils ont réussi à entrer et à traverser la gare de Luxembourg sans que personne ne les arrête".

RÉACTION DES CFL: "IL PARAIT QUE LE MOTOCYCLISTE A PRIS L'ASCENSEUR"

Nous avons contacté les CFL pour savoir s'ils avaient eu connaissance de ce voyage insolite, mais aussi inquiétant, car il est effectivement incompréhensible que ce véhicule ait pu voyager sans encombre. Voici la réponse que nous avons obtenu assez rapidement:

"Comme vous l’expliquez dans votre article, les vélos et aussi les vélos électriques peuvent être emportés à bord d’un train. Cependant, et comme indiqué dans les conditions réglementaires générales pour le transport des voyageurs, « Les motocycles tels qu’ils sont définis par l’arrêté grand-ducal du 23 novembre 1955 portant règlement de la circulation sur toutes les voies publiques sont exclus du transport dans les moyens de transport public ». Si une personne avec motocycle se présente, notre personnel a l’instruction de ne pas la laisser entrer à bord du train, respectivement de lui demander de descendre du train.

Il parait que le motocycliste a pris l’ascenseur et a pu entrer en Gare de Luxembourg par la passerelle. Étant construit pour rendre la gare accessible aux personnes avec vélo ou à mobilité réduite, les ascenseurs sont assez spacieux, raison pour laquelle la personne a pu entrer avec son scooter. Puisqu’il s’agissait d’un train français, il n’y avait pas de collaborateurs des CFL sur place, donc nous ne pouvons pas vous indiquer plus sur le trajet à bord du train. À ce sujet je vous prie de vous référer à la SNCF."

Il faut noter également que suite au tweet de Vee, le compte @TERNancyMetzLux a publié ce message: "Bonjour, effectivement ce n'est pas autorisé. Serait-il possible de connaître le numéro de train afin que je puisse faire la remontée nécessaire s'il vous plait ?" L'affaire aura donc peut-être une suite.