En réaction à une situation qui s'est largement détériorée ces derniers jours, la Belgique durcit ses mesures sanitaires pour faire face, à nouveau, à une offensive du covid.

Un Comité de concertation a eu lieu ce vendredi, en Belgique. Celui-ci s'est penché sur la situation sanitaire, alors que les contaminations au Covid-19 ont atteint lundi un chiffre record depuis le début de la pandémie avec 23.621 cas. Le regard était néanmoins tourné vers les hospitalisations et les occupations en soins intensifs. Cette réunion, convoquée à 8h du matin, s'est tenue à peine une semaine après le dernier "codeco" à l'issue duquel les ministres des différents niveaux de pouvoir avaient convenu de se revoir... l'année prochaine. Il était alors question d'étendre le port du masque et le télétravail, d'assortir le Covid Safe Ticket d'autres mesures et d'insister encore sur les mesures de précaution.

Lors d'une conférence de presse, les autorités ont détaillé les nouvelles mesures. "Cette situation actuelle n'est pas tenable. Les médecins généralistes sont débordés, dans les unités de soins intensifs, la pression monte", a commencé le Premier ministre Alexander De Croo.

TOUTES LES NOUVELLES MESURES
(à partir du 27 novembre et jusqu'au 15 décembre)

HORECA 

  • 6 par table 

Le nombre maximum de personnes par table est limité à 6 (sauf pour les membres d'un même ménage). Seules les places assises à table sont autorisées.

  • Fermeture à 23h 

Les bars et restaurants doivent fermer à 23h. Il ne pourront rouvrir qu'à 5h du matin.

DISCOTHEQUES 

Les discothèques et les dancings doivent fermer.

RÉUNIONS PRIVÉES  HORS DOMICILE INTERDITES

Les réunions privées à l'intérieur sont interdites, à l'exception des mariages et des funérailles (réception après la cérémonie). Ceux-ci doivent être organisés avec le CST à partir de 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur. Les modalités valables pour l’Horeca s'appliquent, bien que danser avec un masque est autorisé.

RÉUNIONS PRIVÉES DANS LES DOMICILES AUTORISÉES

Seules les réunions privées qui se tiennent dans les domiciles sont autorisés. Le CST n'est pas imposé pour ce types de réunion sauf en cas de recours à des activités Horeca proposées par un professionnel. S'il est fait appel à des services Horeca professionnels, ce service est également limité entre 5 heures et 23 heures, à l'exception des mariages.

Quand des personnes en invitent d'autres à leur domicile privé, les autorités encouragent vivement le recours aux autotests.

ÉVÉNEMENTS PUBLICS (concerts par exemple) (à partir du 29 novembre) 

  • À l'intérieur: ils sont autorisés s'il s'agit de places assises. Le port du masque et le CST restent obligatoires. Les concerts "debout" sont interdits. 
  • À l'extérieur : il sont autorisés si les organisateurs respectent pas les règles de distanciation sociale et le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque groupe. Si ce n'est pas le cas, l'événement ne peut pas se tenir.

Les modalités applicables dans le secteur de l’Horeca sont également valables pour les évènements.

SPORT

Les compétitions sportives organisées en intérieur et en extérieur, tant amateurs que professionnelles, peuvent avoir lieu. Cependant, pour les compétitions en intérieur ne peuvent pas accueillir de public. Les participants jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis peuvent toutefois être accompagnés par leurs parents.

TÉLÉTRAVAIL

Les travailleurs peuvent se rendre une seule fois sur leur lieu de travail. Cette mesure est étendue jusqu'au 19 décembre. La période à partir de laquelle les travailleurs pourront retourner maximum deux fois par semaine sur leur lieu de travail commence ainsi le 20 décembre.

ENSEIGNEMENT 

Les ministres de l’Enseignement mettront en place un ensemble de mesures concernant notamment :

  •          l’obligation de port du masque ;
  •          la qualité de l’air et l’amélioration de la ventilation ;
  •          la séparation des groupes de classes ;
  •          la recherche des contacts à haut risque (tracing et dépistage) ;
  •          des activités extrascolaires.

Les ministres de l’Enseignement et de l’Enseignement supérieur sont invités à formuler des propositions supplémentaires sur la base de la concertation avec les organisations faîtières et les syndicats.

FOIRES COMMERCIALES 

Les foires peuvent se tenir avec le port du masque. Les entités fédérées prennent les dispositions réglementaires nécessaires en vue d’une utilisation généralisée du CST lors de ces foires commerciales.