Chaque semaine ou presque, des camions, des bus ou des camping-cars s'encastrent sous le pont de la fonderie en Alsace. L'ouvrage qui ne mesure que 2,70 mètres de haut est en passe de devenir le pont le plus moqué en France par les internautes.

Il n'est pas aussi célèbre que le pont d'Avignon, mais le pont de la Fonderie est sans doute l'un des plus célèbres de Mulhouse. Pas pour son architecture, mais pour sa petite taille. Il ne mesure que 2,70 mètres de haut, ce qui en fait le piège parfait pour tous les chauffeurs un peu distraits. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un véhicule vienne s'y encastrer.

À tel point que le phénomène a fait couler beaucoup d'encre et commence même à agacer les élus locaux. Le pont de la Fonderie a sa propre page Facebook rassemblant plus de 8000 fans, et qui décrit avec humour le pont comme "premier fournisseur de pièces détachées pour camionnettes de la région".

L'ouvrage est régulièrement cité dans la presse locale et nationale et a même eu droit à son reportage au 13 heures de TF1.

À Mulhouse, tout le monde sait qu'il vaut mieux éviter le pont de la Fonderie, souvent bloqué par un véhicule en fâcheuse posture. Le pont, construit il y a 50 ans, est parfaitement aux normes malgré ses 2,70 mètres de hauteur.

Et s'il amuse beaucoup les internautes, il agace les élus locaux. La mairie réclame des travaux d’aménagement depuis des années, mais le pont est la propriété de la SNCF, et il faut l’accord des chemins de fer pour effectuer des travaux. Le président de la région, Jean Rottner, a interpellé Laurence Berrut, directrice territoriale de SNCF Réseau dans la région, sur Twitter.