Harcelée depuis deux ans par un groupe de filles de son collège, Dinah s'est pendue le 5 octobre dernier à Kingersheim, près de Mulhouse.

Malgré la prévention, le harcèlement continue de faire des ravages dans les établissements scolaires. Le 5 octobre dernier, Dinah, une adolescente de 14 ans scolarisée dans un collège de Kingersheim, près de Mulhouse, s'est donné la mort au domicile familial.

Selon ses proches, Dinah était harcelée depuis la 4ème par un groupe de filles qui la qualifiait régulièrement de "sale lesbienne" ou encore "sale arabe". À bout, la jeune fille a fait une première tentative de suicide en mars dernier, lorsqu'elle est en 3ème.

Après une première tentative de suicide en mars dernier, elle survit et tente de se rapprocher de ses bourreaux en leur envoyant une lettre dans laquelle elle leur propose de devenir amies, mais les quelques filles lui répondent tout simplement qu'elles "espèrent qu'elle ne se ratera pas la prochaine fois".

Depuis la rentrée 2021, scolarisée dans un lycée différent de ses harceleuses, elle semblait aller mieux. Pourtant, Dinah les a recroisées à la cantine, commune aux différents établissements, et s'est finalement pendue pour leur échapper.

La famille a déposé plainte contre X, et envisage de déposer plainte contre le collège.

Une marche blanche se tiendra ce dimanche à Mulhouse pour rendre hommage à l'adolescente.