En août dernier, un automobiliste a été stoppé à la vitesse vertigineuse de 163 km/h sur une départementale de Moselle. Son permis lui a été retiré.

Plus de deux fois la vitesse autorisée: en août, un automobiliste a été arrêté sur une route départementale par la police après avoir été contrôlé à la vitesse de 163 km/h... au lieu des 80 km/h autorisés. Il a écopé d’une suspension de permis de 6 mois, laquelle est appliquée pour tout excès de vitesse de plus de 50 km/h.

"Les articles L. 224-2 et L. 224-8 du code de la route, fixent la durée maximale d’une suspension administrative à 6 mois", rappelle la préfecture de Moselle. "Cette durée peut toutefois être portée à un an en cas d'accident mortel ou corporel, de conduite sous l'empire d'un état alcoolique, de conduite après usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants et de refus de se soumettre aux vérifications de l'état alcoolique ou de l'usage de stupéfiants."

Lors du mois d'août, 322 suspensions du permis de conduire ont été prononcées sur le territoire de la Moselle. La vitesse en est la deuxième cause avec 108 suspensions, soit 33% du nombre total, derrière la consommation de stupéfiants (126 suspensions, ce qui représente près de 40% des cas). L'alcoolémie arrive en troisième position: 88 sur 322, soit 27%.