Un homme de 35 ans a été condamné à cinq ans de prison, dont un avec sursis, après avoir provoqué un accident mortel l'année dernière, à Fouligny.

Onze mois après les faits, un automobiliste de 35 ans a été condamné à cinq ans de prison, dont un avec sursis, pour avoir provoqué un choc frontal mortel sur une route de Moselle, rapporte Le Républicain Lorrain. L'accident remonte au 17 octobre 2020 et s'était produit à Fouligny sur la D603: la jeune femme de 24 ans était décédée sur le coup, le conducteur avait été grièvement blessé.

L'enquête a révélé que ce dernier avait consommé de l'alcool le jour de l'accident et des stupéfiants la veille, en l'occurrence du cannabis, et avait doublé sur une ligne continue. Pour lui, c'est le trou noir: "je n'ai aucun souvenir de l'accident" a-t-il expliqué au Tribunal de Metz.

Il devra également indemniser la famille de la jeune femme.