La police enquête sur une possible escroquerie après qu'une femme de 22 ans ait lancé un appel à des dons de vêtements pour en tirer profit.

Comme ce fut le cas en Belgique et dans une moindre mesure au Luxembourg, à la mi-juillet, les Länder de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et de Rhénanie-Palatinat en Allemagne, ont été frappés par de terribles inondations. Plus de 180 personnes sont décédées, beaucoup de gens ont perdu leur logement. Après la catastrophe, il y a eu un grand élan de solidarité. Des personnes se sont rendues sur place pour aider à déblayer et à nettoyer et beaucoup ont aussi fait des dons d'argent, de meubles et de vêtements.

Après les inondations, une habitante de Simmerath, près d'Aix-la-Chapelle, aurait lancé un appel sur les médias sociaux, afin de collecter des vêtements et des objets pour les sinistrés. Ces biens ne sont cependant jamais parvenus aux victimes. Selon la police, la jeune femme aurait vendu sur internet les vêtements et les biens collectés. La police ne précise toutefois pas la somme qu'elle aurait récoltée avec la vente des vêtements. Une enquête est à présent ouverte à son encontre pour escroquerie présumée.

Un grand nombre de vêtements ont été saisis par la police lors de la perquisition de son domicile. Un partie d'entre eux ont été renvoyés à leur propriétaire initial. La police n'est toutefois pas encore parvenue à identifier les propriétaires de la plupart des vêtements donnés.