Cent-quatre-vingts personnes ont perdu la vie dans les inondations qui ont touché l'ouest de l'Allemagne les 14 et 15 juillet, et quelque 150 sont toujours portées disparues ou injoignables, selon un nouveau bilan communiqué vendredi par les autorités. Le précédent bilan, jeudi, faisait état de 177 morts.

Les services météorologiques allemands ont appelé à la vigilance en raison de nouvelles pluies annoncées pour ce week-end dans l'ouest du pays.

La région de Rhénanie-Palatinat, la plus touchée par les violentes intempéries qui ont dévasté plusieurs communes, comptabilise 132 morts et 766 blessés, selon la police de Coblence.

Dans cette région, 149 personnes sont toujours recherchées, selon la même source.

"Toutefois, nous ne supposons pas que le nombre final de décès augmentera d'autant", a précisé lors d'une conférence de presse le ministre de l'Intérieur du Land Roger Lewentz, estimant que se trouvent sur la liste des personnes recherchées des habitants en vacances.

La police effectue ses recherches à l'aide d'hélicoptères et d'une trentaine de chiens renifleurs, notamment dans les endroits où se sont accumulées des masses de bois emporté par les pluies.

"Je n'ai aucun moyen de savoir si nous serons en mesure de retrouver tous les morts. Nous ne nous arrêterons pas", a assurer M. Lewentz.

Dans la région voisine de Rhénanie-du-nord-Westphalie, 47 personnes ont péri dans les inondations. La police de Cologne a indiqué rechercher deux disparus ou injoignables.

Une personne est également décédée en Bavière, au sud du pays, touché par les crues.

Avec la Belgique qui comptabilise 36 morts, le total des victimes de cet épisode météo exceptionnel s'élève en Europe à 216.

Le Luxembourg, les Pays-Bas puis l'Autriche quelques jours plus tard ont également été touchés par des inondations même si aucune victime n'a été recensée dans ces pays.