Un refus de priorité pourrait être à l'origine d'un accident survenu lundi dans les environs de Saint-Avold, lorsqu'un véhicule de gendarmerie et un taxi se sont percutés.

L'accident aurait pu être beaucoup plus grave: l'accident a eu lieu sur la D603 (près de Saint-Avold), un axe très fréquenté. Lundi, en fin de journée, une voiture de gendarmerie et un taxi basé à l'Hôpital sont entrés en collision, rapporte le Républicain Lorrain. Suite au choc, le taxi a terminé en mauvaise posture dans le fossé, tandis que la voiture des gendarmes est restée sur la chaussée. Un troisième véhicule aurait été impliqué dans l'accident, mais sans dégâts à déplorer pour sa part.

L'accident aurait fait quatre blessés légers, deux dans chaque véhicule. Les personnes dans le taxi ont dû être désincarcérés. Les blessés ont été conduits à l'hôpital de Saint-Avold, après qu'un important dispositif de secours ait été mobilisé.

Reste la question des circonstances de cet accident, qui restent à déterminer, même si un refus de priorité pourrait être à l'origine de l'accident, avance le Républicain Lorrain.