Une alsacienne n'a pas pu commander sur un site de commerce en ligne, à cause du nom de sa commune jugé "trop long". Son tweet a fait le buzz et forcé le site web à se mettre à l'alsacien.

Les Alsaciens sont fiers de beaucoup de choses. Comme le fait d'avoir des noms de communes impossibles à prononcer pour le Français moyen.

Mais en plus de déboîter la mâchoire des touristes, les noms des communes alsaciennes ont aussi le pouvoir de faire bugger le monde moderne.

Il y a quelques jours, une alsacienne résidant à Niederschaeffolsheim (Bas Rhin) a fait planter le site web de Foot Locker, en raison du trop grand nombre de caractères de sa commune. Impossible de valider sa commande, le site n'accepte pas plus de 15 caractères. Avec 20 caractères exactement, Niederschaeffolsheim dispute effectivement à Mittelschaeffolsheim, Souffelweyersheim, ou encore Scharrachbergheim la recette de la plus grosse soupe de consonnes saupoudrées de voyelles.

Pas contente d'être ainsi rejetée, l'internaute a fait savoir au monde entier sa mésaventure, sur Twitter. "J’ai trouvé ça très mal fait puisqu’on ne peut rien faire face au nom de son village, je n’avais aucune autre solution. C’était la première fois que ça m’arrivait" raconte-t-elle aussi aux DNA. Elle finit par abandonner et passe sa commande sur un autre site.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Car son tweet suscite des réactions en cascade sur Twitter, avec des milliers de commentaires outrés ou amusés.

Un bad buzz qui finit par arriver aux oreilles de Foot Locker. Toujours selon les DNA, l'entreprise déclare n'avoir jamais été confrontée à une problématique de ce type. Mais elle a fait amende honorable, et changé son interface d'achat pour accepter les noms de communes à rallonge. Ils sont forts ces Alsaciens!