Les météorologues de Météo France ont publié ce dimanche leurs prévisions pour les mois de mai, juin et juillet qui devraient être plus chauds que la normale.

Ils précisent que "pour le trimestre mai-juin-juillet 2021, un scénario avec une température moyenne sur le trimestre supérieure aux normales devrait dominer sur la majorité de la France".

Seules les régions proche du Nord-Ouest et la Manche ne verront aucun scénario se dégager.

MOINS DE PLUIE AU PROGRAMME

En ce qui concerne les précipitations, "des conditions plus sèches que la normale sont les plus probables pour la France. Sur la moitié sud de l’Europe, dont la majeure partie de la France, et le Bassin méditerranéen, la probabilité d’un scénario plus chaud que la normale est prédominante".

De l’Islande au nord du Royaume-Uni, le scénario "proche des normale" est le plus probable. Entre les deux, de la Manche à la Scandinavie et à la Russie, aucune tendance ne se détache entre ces deux options.

De l’Irlande à la mer Noire et à l’ensemble des pays du pourtour méditerranéen, la probabilité d’un scénario plus sec que la normale est majoritaire.