Ces jeudi et vendredi sera donné un nouveau coup d'accélérateur à la vaccination des plus de 55 ans en Moselle. Sont concernés les enseignants, les policiers, les assistantes maternelles,...

 

Comme l'avait annoncé Jean Castex, Premier ministre, la campagne de vaccination à destination des professions particulièrement exposées au Covid-19 se poursuit. La Préfecture de Moselle et l'Agence régionale de la Santé Grand Est  annoncent l'accélération de la campagne de vaccination avec le "lancement d’une deuxième opération de vaccination prioritaire à destination de certains professionnels" que sont:

• les professeurs des écoles, collèges et lycées (enseignement général, professionnel et agricole) 
• les personnes travaillant dans les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) dans l’enseignement général, professionnel et agricole
• les professionnels de la petite enfance dont les assistants maternels
• les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la protection de l’enfance
• les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes et les surveillants pénitentiaires
• les personnels techniques des collectivités territoriales
• les agents de surveillance des douanes.

Les personnes exerçant l’une de ces professions et âgées de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner par AstraZeneca au palais des sports du Saint-Symphorien de Longeville-lès-Metz, spécifiquement ouvert à leur intention ces jeudi 22 avril et vendredi 23 avril 2021 de 8h à 12h.

Ils doivent prendre rendez-vous en ligne sur www.sante.fr ou www.doctolib.fr ou encore sur le site dédié de l'ARS. L’accès au centre de vaccination nécessitera la présentation d’une pièce d’identité, de la carte vitale et d’un justificatif professionnel.

Vue la présence des variants en Moselle, la Haute autorité de la santé "recommande que la vaccination avec le vaccin AstraZeneca reprenne sans délai pour les personnes âgées de 55 ans et plus". En Moselle 45 000 personnes ont déjà pu bénéficier d’une vaccination par AstraZeneca, "aucun trouble particulier ni développement de forme sévère de la Covid-19 sont a constaté sur ces personnes". aient être précisées dans la journée.