La Stella Artois n'est peut-être pas la pils la plus consommée en Belgique, mais elle reste une marque phare dans le monde pour AB InBev. Sa production destinée aux pays non-européens va être délocalisée outre-Atlantique.

Le groupe brassicole AB InBev a annoncé mardi qu'il avait l'intention de brasser localement outre-Atlantique les volumes de Stella Artois produits à Jupille et destinés aux pays non-européens. "Cela entraînerait au maximum 29 licenciements et la non-prolongation de 58 contrats temporaires actuellement en vigueur à la brasserie liégeoise, sur un total de 760 travailleurs."

Il semble que les remous sociaux qu'a connus le site de Jupille ces dernières années aient pesé dans la décision prise par le premier groupe mondial du secteur. "Etant donné la nécessité de plus en plus pressante d'assurer un approvisionnement continu en toutes circonstances, les nombreuses interruptions de travail à Jupille pèsent sur l'analyse effectuée."

L'entreprise estime que le potentiel de la brasserie de Jupille est encore important, mais elle adresse tout de même une mise en garde pour l'avenir. "AB InBev Belgique considère que la brasserie de Jupille va rester un acteur-clé dans le réseau européen de brasseries pour autant qu'elle puisse renforcer et améliorer sa fiabilité comme fournisseur."

Concernant la délocalisation outre-Atlantique de la production, "la direction va analyser tous les scénarios, mais si aucun volume alternatif de production ne peut être trouvé pour Jupille, le personnel pourrait en conséquence être impacté progressivement, suivant le même rythme que la réduction des volumes", précise l'entreprise.

Un processus d'information et de consultation avec le conseil d'entreprise de la brasserie de Jupille a débuté mardi. AB InBev justifie encore ce transfert par des motifs environnementaux. "Le transport pour les marchés non-européens a déjà été optimisé en brassant et en remplissant des volumes de Stella Artois à Jupille et en les transportant de là par bateau jusqu'au port d'Anvers. La popularité croissante de la Stella motive AB InBev à aller plus loin et à produire localement."

La Stella Artois conservera son fief à Louvain où la bière y est brassée pour l'Europe et d'autres marchés dans des installations de pointe, inaugurées en 2016.