Les restrictions de déplacement entrent en vigueur ce mercredi 27 janvier en Belgique. Voici ce qu'il faut savoir.

La mesure annoncée par le Premier ministre belge la semaine passée entre en vigueur. Dès ce mercredi 27 janvier jusqu'au lundi 1er mars, les voyages non-essentiels à destination et en provenance de la Belgique sont interdits. 

Passer la frontière ne pourra se faire que pour certains motifs particuliers jugés "essentiels". Et une attestation de déplacement devra être remplie. Elle est disponible directement sur le site des autorités. Selon le gouvernement, "l’interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire".

Parmi les motifs de déplacement transfrontaliers figurent, évidemment , le travail. Les frontaliers pourront donc se déplacer normalement, à condition de se munir du justificatif. Ils pourront d'ailleurs réutiliser la même attestation pour leur motif de déplacement professionnel, un encart étant accordé aux "déplacements réguliers".

Les résidents des zones frontalières pourront également fréquenter les commerces d'un pays voisin, comme l'indique l'attestation. Les étudiants sont autorisés à franchir la frontière dans le cadre de leur formation.

Concernant les couples séparés par la frontière, ceux-ci pourront se retrouver "dans la mesure où une preuve crédible d’une relation stable et durable peut être fournie". Et des possibilités de voyages pour "des raisons familiales impératives" sont prévues.

Hormis pour les déplacements réguliers, il est indiqué que "cette déclaration sur l'honneur doit être remplie pour chaque passage de frontière pendant la période du 27 janvier 2021 au 1er mars 2021".