Les personnes âgées de plus de 75 ans résidant dans la métropole de Nancy, fortement touchée par la reprise de l'épidémie de Covid-19, pourront commencer à se faire vacciner dès le 13 janvier.

Cette date se situe plusieurs jours avant le début de la campagne nationale, comme l'ont annoncé samedi les autorités.

Face à un taux d'incidence bien plus élevé que dans le reste de la France, il a été "décidé de démarrer dès ce mercredi 13 janvier la vaccination pour les personnes âgées de plus de 75 ans, résidant à domicile", ont expliqué, dans un communiqué commun, la ville, la métropole, la préfecture de Meurthe-et-Moselle, l'Agence régionale de santé, le CHRU de Nancy et la Communauté professionnelle de territoire de santé du Grand Nancy (CPTS).

Le Premier ministre Jean Castex avait indiqué jeudi, parmi différentes mesures destinées à accélérer la vaccination en France critiquée pour un démarrage lent, que la vaccination serait ouverte à toutes les personnes de plus de 75 ans dès le 18 janvier.

Selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de Santé, la métropole du Grand Nancy a un taux d'incidence chez les plus de 65 ans de 251 nouveaux cas pour 100.000 habitants, contre un taux de 156 au niveau de la France entière.

Favorable à un reconfinement, le maire de Nancy, Mathieu Klein, avait alerté dès fin décembre sur la situation épidémique dans sa ville.

Les 19.000 personnes âgées de plus de 75 ans dans le Grand Nancy, résidant à domicile, pourront s'inscrire soit par téléphone soit par le site Doctolib pour se faire vacciner à partir de mercredi par des soignants libéraux dans neuf lieux de vaccination sur la métropole. Une équipe mobile doit également être mise en place pour les personnes ne pouvant pas se déplacer.

La métropole du Grand Nancy a indiqué que plus de 2.500 personnes, parmi les professionnels de santés, les pompiers et les professionnels médico-sociaux de plus de 50 ans et les résidents en Ehpad, avaient déjà reçu la première dose du vaccin depuis le 31 décembre. Cela en fait "le territoire le plus vacciné de France proportionnellement au nombre total d'habitants", a affirmé la métropole.