Un total de 61 PV a été dressé à la suite d'une lockdown party tenue dans un gîte à Tintigny (en province de Luxembourg) à laquelle la police a mis fin dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué le parquet.

La pandémie de covid-19 semble déjà être de l'histoire ancienne pour certains, alors que plusieurs pays durcissent leur règles sanitaires afin d'empêcher sa propagation. Ainsi, une fête clandestine a été interrompue par la police belge à Tintigny, en province de Luxembourg, dans la nuit de vendredi à samedi, rapportent nos confrères de RTL Belgique. Il était environ 4h du matin lorsque des policiers en patrouille ont remarqué de nombreuses personnes réunies devant un gîte loué sur Airbnb.

750 EUROS D'AMENDE CHACUN

Après avoir obtenu l'autorisation du parquet du Luxembourg, les policiers ont pénétré à l'intérieur de l'habitation. Sur place, 61 personnes étaient présentes: elles venaient de France et du Grand-Duché du Luxembourg. Toutes ont reçu une amende de 750 euros.

L'organisatrice, une jeune femme de 20 ans, avait loué le gîte pour y célébrer son anniversaire. Elle a été interrogée par la police, qui a saisi son téléphone portable et son véhicule. Si la jeune femme a été remise en liberté après son interrogatoire, elle n'en a pas fini avec la justice, précise le parquet.