Après des "semaines éprouvantes", la ministre belge des Affaires étrangères, a "repris le chemin du travail" plus d'un mois après son hospitalisation.

Contaminée par le coronavirus, Sophie Wilmès, 45 ans, avait été placée en soins intensifs le 21 octobre. Charles Michel avait  alors twitté son affection et expliqué qu'elle devait à présent combattre personnellement ce covid-19 qu'elle avait combattu au niveau national jusque-là.

L'ex-Première ministre belge avait annoncé elle-même le 17 octobre sur Twitter un test "positif" au coronavirus, à la suite de symptôme suspects. C'est via ce même canal qu'elle a fait savoir ce lundi 23 novembre avoir "repris le chemin du travail", photo à l'appui. Elle dit merci pour les nombreuses marques d’affection reçues et se montre décidée à relever les manches.

Le Premier ministre belge, Alexander De Croo, a commenté la bonne nouvelle et lancé sur un ton amical via Twitter: "Heureux de te savoir de retour, Sophie!"

Sophie Wilmès était sortie l'hôpital le 30 octobre et avait poursuivie sa convalescence à son domicile.