Les forces de l'ordre ont bouclé l'autoroute A31, en direction du Luxembourg pour effectuer des contrôles des attestations de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement.

L'opération a duré de 15 à 18 heures cette après-midi et à provoqué une belle pagaille sur l'autoroute A31. Organisée par la police aux frontières, elle a également mobilisé la gendarmerie, la compagnie républicaine de sécurité, ainsi que Laurent Touvet, le préfet de la Moselle.

L'opération concernait, au début, les deux sens de circulation, mais les forces de l'ordre se sont vite concentrées sur les véhicules se rendant au Luxembourg. Les automobilistes étaient invités à quitter momentanément l’A31 à hauteur de la sortie 44 en direction de Kanfen.

Sur le rond-point, tout le monde devait montrer patte blanche, à savoir fournir une attestation de travail ou justifier d’un motif dérogatoire de déplacement valable.

Et ils étaient nombreux à être en règle. Aller faire le plein ou acheter des cigarettes au Luxembourg n'est pas considéré comme un achat de première nécessité.

1500 véhicules et 2123 personnes ont été contrôlées. Et 64 personnes ont été verbalisées d'une amende de 135 euros pour non présentation d'une attestation de déplacement valable.