Tous les indicateurs sont en baisse: les mesures de confinement imposées fin octobre en Belgique pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19 donnent des résultats, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires.

"Pour la première fois depuis des semaines, voire depuis plusieurs mois, tous les indicateurs vont dans la bonne direction, c'est-à-dire qu'ils sont tous en baisse : le nombre d'infections, d'hospitalisations et - pour la première fois - le nombre de décès", a souligné leur porte-parole Yves Van Laethem. Le Premier ministre Alexander de Croo avait toutefois écarté la semaine dernière un assouplissement des restrictions. Les écoles ont rouvert leurs portes depuis lundi et les autorités attendent de savoir si cette mesure a une incidence sur la propagation du virus.

Carrefour européen, le royaume de 11,5 millions d'habitants, siège des institutions européennes et de l'Otan, a été très touché par la deuxième vague de la pandémie et est soumis à un nouveau confinement depuis le 30 octobre.

La fermeture des bars, des restaurants et des cafés, l'obligation de travailler à domicile lorsque cela est possible, la limitation des contacts sociaux et la fermeture des commerces jugés non essentiels se sont révélées efficaces.

La Belgique est passé de la première à la 14e position en Europe pour le nombre d'infections, avec une moyenne quotidienne de 4.805 cas sur sept jours, et le nombre des décès a légèrement diminué de 5 %, au cours des sept derniers jours, pour atteindre une moyenne quotidienne de 185.

Mais il y a encore "beaucoup de patients à l'hôpital", un peu plus de 6.000 au dernier décompte, a souligné le porte-parole.

Le nombre de patients présentant des symptômes plus légers est en baisse, mais 1.400 patients sont en soins intensifs. Nous sommes sur "un plateau", a estimé M. Van Laethem.

La Belgique a recommencé à tester les personnes asymptomatiques et celles qui reviennent de régions d'autres pays considérées comme à haut risque d'infection. Les autorités avaient interrompu ces tests il y a un mois, car les laboratoires ne parvenaient plus à faire face.

Les personnes mises en quarantaine pourront désormais être testées le septième jour, lorsque les taux de détection seront plus élevés. La période de quarantaine est de dix jours, et les autorités ont ajouté quatre jours supplémentaires par mesure de précaution dans de nombreux cas, pendant lesquels les personnes peuvent sortir masquées mais doivent éviter tout contact avec les personnes vulnérables à la maladie.

Depuis le début de la pandémie au début de cette année, la Belgique a enregistré 540.605 cas de Covid-19 et déplore 14.839 décès.