Le corps d'une quinquagénaire disparue depuis lundi à Mont-Saint-Martin a été retrouvé enterré en Belgique. Son ex-compagnon est passé aux aveux, évoquant un décès accidentel.

Les recherches se sont terminées de la pire des manières: le corps de France Gérard, résidant à Mont-Saint-Martin, a été découvert près d'Arlon, en Belgique.

D'après le journal L'Avenir, la quinquagénaire, dont la disparition avait été signalée lundi par son fils, a été retrouvée dans un bois jeudi matin entre les communes de Fouches et Stockem.

Le corps de Mme Gérard a été retrouvé près du logement de son ex-compagnon, un ressortissant belge de 68 ans. Ce dernier était déjà placé en garde à vue en France explique le Républicain Lorrain, alors que des battues avaient été organisées mardi à Mont-Saint-Martin.

Ce vendredi, on en sait plus. Les enquêteurs ont découvert dans sa caravane en Belgique "une couverture et quatre mouchoirs ensanglantés, ainsi qu’une douille de carabine 22 LR", détaille François Pérain, le procureur de la République de Nancy, cité par le RL.

Toujours selon le RL, l'homme aurait d'abord expliqué n'avoir pas mis les pieds en France le jour de la disparition de son ex-femme, avant de se contredire et de confirmer qu'il était bien passé au domicile de cette dernière. Il aurait voulu récupérer dans le garage une carabine qui lui appartenait. C'est à ce moment-là que la victime serait apparue, et se serait enfuite à la vue de l'homme armé. Le sexagénaire affirme avoir alors suivi la femme "non pas pour la tuer mais pour la rassurer" mais aurait tiré accidentellement après avoir trébuché, poursuit le RL. Il affirme également que pris de panique, il aurait alors choisi d'enterrer son ex-femme après l'avoir transporté dans une bâche avec sa voiture. C'est sur ses indications que les forces de l'ordre ont pu retrouver le corps. Des affirmations que les enquêteurs devront vérifier, alors que le parquet a requis une mise en examen pour "enlèvement, séquestration, détention arbitraire et assassinat", rapportent encore nos confrères.