Le coronavirus serait la cause de cette nette augmentation de faillites chez nos voisins belges.

Le bureau d'information économique Graydon s'attend à 50.000 faillites supplémentaires en Belgique, après l'abandon des mesures de soutien et du moratoire mis en place dans le cadre de la lutte contre les conséquences de la pandémie de coronavirus, lit-on samedi dans le journal Le Soir.

Malgré l'arrêt d'une partie de l'économie en raison des confinements, la Belgique n'a pas été confrontée à une vague massive de faillites en raison des différentes mesures de soutien.

À l'expiration de ces mesures, Graydon prévoit 50.000 faillites supplémentaires ces prochains trimestres ajoutées aux 10.000 faillites qui sont prononcées chaque année en Belgique.