Voici une nouvelle qui risque de faire frémir les propriétaires de SUV: la France réfléchit à une taxation des véhicules en fonction de leur poids.

Alors que les SUV ne cessent de prendre de la place sur le marché automobile, la France réfléchit à une fiscalité qui pourrait directement viser ce genre de "gros" véhicules: un "supermalus" au poids.

Comme le rapporte le journal Le Monde, un projet de loi de finance 2021 devrait être dévoilé le 28 septembre prochain. Or, "une augmentation sans précédent de la fiscalité environnementale automobile" est justement à l'étude. Elle viserait notamment à faire flamber l'actuel malus automobile portant sur le CO2 (qui impacte donc déjà les gros véhicules car souvent plus polluants), mais aussi à intégrer une taxation sur la masse des véhicules.

L'idée n'est pas neuve: l'an passé, elle avait échoué face à la colère des industriels du secteur, rappelle le Monde. Mais le gouvernement n'a visiblement pas abandonné l'idée, puisque Barbara Pompili, qui avait déjà porté le projet avec d'autres députés, a remis le sujet sur la table maintenant qu'elle est ministre de la transition écologique.

Si la nouvelle "taxe malus" était appliquée, cela ferait passer les recettes fiscales à un demi-milliard d'euros à presque 4,5 milliards. Ce qui explique certainement pourquoi l'Etat n'a pas tiré un trait sur ce projet de "supermalus"...

A lire aussi: Faut-il acheter un SUV?