Une enquête pour "provocation à la haine raciale" a été ouverte sur le geste d'un supporter évoquant un salut nazi avant une rencontre de football samedi entre l'AS Nancy-Lorraine et Sarrebruck (Allemagne), a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Nancy.

"Une enquête préliminaire visant à identifier l'auteur du salut nazi est en cours" depuis mercredi, a indiqué le parquet, confirmant une information des médias locaux.

"Les faits ont été commis aux abords du stade (Marcel-Picot à Tomblaine, près de Nancy) avant le match", a ajouté le parquet, précisant que "le supporter n'(avait) pas été identifié à ce jour".

Son geste a été révélé grâce à des "photographies fournies par un photographe présent sur place", selon le parquet. Selon l'Est Républicain, "le geste considéré comme suspect aurait été effectué par un individu porteur d'une cagoule aux couleurs des Ultras de Sarrebruck" dans un cortège de supporters des deux clubs qui se rendaient au stade.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Nancy.
L'AS Nancy-Lorraine s'est imposée 2-1 face au FC Sarrebruck lors de ce match de préparation disputé avant la reprise du championnat de Ligue 2, le 22 août.