Un incendie a lourdement endommagé deux maisons mitoyennes à Villerupt, heureusement sans faire de blessés. "Ma maison avait été rénovée" témoigne l'un des propriétaires.

Il était près de 2h, dans la nuit de mardi à mercredi, lorsqu'une épaisse fumée s'est propagée dans le quartier Cantebonne, dans la commune frontalière de Villerupt.

Tout a débuté par une explosion inexpliquée dans le garage d'une maison située rue Honoré de Balzac, rapporte le lieutenant Doelsch, chef de groupe de la caserne de pompiers de Longwy. "En entendant l'explosion, les résidents se sont aussitôt levés. Le temps qu'ils sortent, la fumée envahissait déjà le reste de la maison". Le feu s'est rapidement communiqué aux étages, avant d'attaquer la maison voisine, qui est mitoyenne: "Le feu s'est propagé par les combles et la toiture commune" précise le pompier.

L'origine exact de l'incendie est encore inconnue: "on n'a rien pu voir, tout était embrasé quand on est arrivé" précise-t-il. Un habitant a fait un malaise suite à des inhalations de fumées, mais par miracle on ne déplore pas de blessés parmi les habitants. Un pompier s'est légèrement blessé dans le cadre de son intervention. L'intervention a mobilisé des pompiers de Villerupt, Audun-le-Tiche, et Longwy.

Les importantes dégradations ont rendu les deux habitations inhabitables. Le voisin qui réside dans la maison mitoyenne n'a pu que constater les dégâts. "Heureusement, il n'y a pas de blessés, c'est le principal, soupire-t-il. Mais voilà, ma maison avait été rénovée, on avait refait la cuisine, la devanture, l'isolation dans le grenier, tout...".

Il pense même que les deux maisons sont condamnées: "Vu l'étendu des dégâts, ça m'étonnerait que ça puisse être réparé. Dans la chambre, il n'y a plus de plafond, les pompiers sont obligés d'arroser dans toute la maison, tout est tombé, l'odeur a imprégné tous les murs... C'est foutu" déplore-t-il. En attendant, "je vais être relogé chez des proches qui habitent dans le secteur", précise-t-il.

Le maire de Villerupt, Pierrick Spizak, était justement sur place pour soutenir les victimes et proposer un relogement: "la commune propose des appartements aux familles dans ce genre de situation" explique-t-il. Ces derniers temps, il dit multiplier les interventions de ce type: "hier matin, j'ai été appelé pour un incendie, et pour un autre quelques jours auparavant... Les incendies, c'est notre hantise en ce moment, avec la canicule qui n'arrange rien". Le lieutenant Doelsch confirme: "On intervient assez régulièrement pour des feux de végétation sur Villerupt" dit-il.

Reste la question des circonstances précises de cet incendie, ainsi que du devenir de ces deux habitations, questions qui feront probablement l'objet d'une expertise par les assurances.