A partir de ce lundi, le masque est devenu obligatoire dans 69 communes en France, dont une soixantaine en Mayenne, département durement touché par le coronavirus.

Le masque obligatoire en extérieur: c'est désormais obligatoire, dès ce lundi, dans 69 communes de France. Une soixantaine de communes se situent en Mayenne, département touché de plein fouet par l'épidémie de coronavirus. Les indicateurs "confirment la circulation active du virus", a fait savoir samedi la préfecture de Mayenne.

L'obligation vaut dans tous les lieux publics, soit la voie publique ou les espaces publics en plein air. Dans les villes concernées, des panneaux indiquent quand les piétons entrent dans une zone où le port du masque devient obligatoire.

C'est ainsi le cas dans les "communes de Laval Agglomération, de la communauté de communes du Pays de Château-Gontier, de la communauté de communes de l’Ernée ainsi que des communes de Mayenne, Evron, Craon et Renazé, secteurs plus particulièrement affectés par le virus".

ESTROSI L'IMPOSE A NICE

A Nice aussi, le masque devient obligatoire en extérieur depuis ce lundi. Le maire Christian Estrosi avait annoncé vendredi, sur les réseaux sociaux, qu'il allait demander à la préfecture de prendre un arrêté afin d'imposer le port du masque dans sa ville. Sans réponse, il prendrait lui-même un arrêté municipal pour l'imposer. Ce lundi, les Niçois et les touristes ont pu constater que le maire était passé des paroles aux actes.

Dans le nord de la France, le port du masque en extérieur est également imposé dans certains quartiers de Lille, comme l'avait annoncé vendredi la préfecture des Hauts-de-France. Ce sont surtout des rues à forte affluence qui sont concernées, comme au centre-ville et dans le Vieux-Lille, ou des zones piétonnes et des jardins publics.

Les espaces ouverts ou semi-ouverts sont également concernés (marchés en plein air, centres commerciaux et leurs parkings, arrêt de bus et de tramway...). Le non-respect du port du masque peut être sanctionné par une contravention de 135 euros.

LORRAINE: À GERARDMER ET EPINAL AUSSI

"La crise sanitaire dure et menace de s'aggraver si des mesures strictes ne s'imposent pas. La mise en place d’un reconfinement serait dommageable, tant pour le bien-être collectif" que pour l'activité économique, explique le préfet de Mayenne, Jean-François Treffel.

Plusieurs nouveaux foyers de Covid-19 ont été identifiés cette semaine dans son département, touchant principalement des entreprises et des personnes vulnérables ou précaires dans des structures sociales ou médico-sociales.

En Lorraine, deux villes ont mis en place l'obligation du port du masque en extérieur. A Gérardmer, le port du masque est obligatoire sur les marchés et fortement recommandé sur les bords du lac, haut lieu du tourisme estival. Cela ne date pas d'aujourd'hui: le maire fait appliquer ces nouvelles mesures depuis le 24 juillet. Même chose à Epinal, où les personnes doivent également se protéger lors des rassemblements publics. Dans le Grand Est, Strasbourg s'y met également: dans le centre-ville et certaines rues (centre historique, Grande-Île), tout le monde doit porter un masque en journée.

Une carte répertorie toutes les villes de France où le port du masque en extérieur a été imposé.