En ces temps de pandémie, le Belge ne prend pas de risques et choisit d'investir son propre pays pour mieux le découvrir. L'affluence est constatée durant les deux premières semaines de l'été sur les sites touristiques connus comme La Roche ou Durbuy par exemple.

Le régions habituellement moins ciblées par les touristes reçoivent aussi plus de visiteurs. En Thudinie, on vient en masse pour découvrir entre autres le beffroi, les jardins suspendus et le patrimoine local. Sandrine Maquet est guide à Thuin. Elle révèle ses observations:  "Sur les 15 premiers jours de juillet, on n'est à plus du double de la fréquentation habituelle. On est à 83% de fréquentations en plus. On a un bon retour aussi de la Flandre. Ce qui est vraiment impressionnant, c'est que ce sont tous des Belges alors que l'année passée , nous avions beaucoup d'Hollandais et de Français et là, on est en augmentation, rien qu'avec des Belges. C'est vraiment impressionnant."

Record d'affluence

C'est donc le plus haut taux de fréquentation jamais enregistré: "C'est assez impressionnant. Depuis le 1er juillet, on voit que cela s'envole. On connait une belle fréquentation. An niveau du Beffroi, on n'a jamais eu autant de visiteurs que cette année."

Pour faire votre choix, rendez-vous sur le site de visitewallonia.be