La quarantaine n'est plus recommandée pour les voyageurs revenant d'une zone orange, indique mardi Sciensano dans la dernière adaptation de ses recommandations.

Il est toutefois demandé à ces personnes de surveiller étroitement leur état de santé. Si des symptômes apparaissent qui pourraient indiquer la présence de Covid-19, ils sont priés de contacter leur médecin de famille et de mentionner les antécédents de voyage.

Les voyageurs revenant des zones oranges ne doivent être testés qu'en cas de développement des symptômes possibles. Le SPF Affaires étrangères conseille aux voyageurs de consulter ses avis de voyage sur le site diplomatie.belgium.be et de s'inscrire sur TravellersOnline.

Mardi matin, les zones signalées en orange en Europe sont les suivantes: la région de Haute-Autriche, la Bulgarie, la Croatie, les régions d'Aragon et de Catalogne en Espagne, la région italienne du Trentin, le Grand-Duché de Luxembourg, l'Algarve et l'Alentejo au Portugal, la région de Moravie-Silésie en République tchèque, la Silésie en Pologne, la Roumanie, les régions britanniques du Midland, du Nord-Est, du Yorkshire, le nord du Pays de Galles et l'Irlande du Nord, ainsi que le Tessin suisse.