Le département de la Moselle publie chaque mois le nombre de suspensions provisoires immédiates du permis de conduire.

C'est une façon de sensibiliser le grand public au travail des forces de l'ordre, mais aussi aux conséquences des comportement à risque lorsqu'on prend le volant.

Ainsi, en juin 2020, le département de la Moselle a enregistré un total de 258 suspensions provisoires immédiates du permis de conduire.

Dans le détail, ces suspensions sont due à l'alcoolémie (88 cas), aux excès de vitesse (100) et aux stupéfiants (70).

Pour les suspensions administratives relatives à l’alcoolémie, 52 arrêtés ont été émis pour prononcer une mesure de suspension. 36 arrêtés ont été émis portant mesure de restriction au dispositif d’éthylotest anti-démarrage (EAD).

C'est plus qu'au mois de mai où 215 permis avaient été retirés. Les mois d'avril (118 suspensions) et de mars (155), sont assez peu significatifs en raison du confinement.