Plus de 800 amendes ont été délivrées depuis le début de la crise aux frontières entre la Belgique, le Luxembourg et la France.

Si certains doutaient encore de l'existence de contrôles à la frontière belge, ces chiffres viennent les contredire.

En effet, jeudi, Dominique Cornez, chef de division de la Police fédérale belge, a annoncé que 830 procès-verbaux avaient été dressés aux frontières entre la Belgique, le Luxembourg et la France ces dix dernières semaines.

D'après ce représentant de la police, "un peu moins de 25%" de ces amendes ont été rédigées à la frontière belgo-luxembourgeoise. Cela signifie que plus de 200 procès-verbaux y ont été dressés depuis le début de la crise.

Il a également précisé que si les policiers ont appliqué la législation mise en place, c'est-à-dire la présentation d'un motif essentiel (résidence, parent dépendant...) pour passer la frontière, ils ont graduellement fait preuve de mansuétude au fil des semaines, tenant compte de la spécificité des liens entre le Luxembourg et la Province de Luxembourg en Belgique.