Un Belge a fait 85 km à moto pour manger une glace à Durbuy. Mais la police l'a refoulé, ce qui n'a pas manqué de décevoir une commerçante qui avait ouvert juste pour l'occasion.

"Circulez, vous ne pouvez pas rester." La police de Durbuy en province du Luxembourg est intervenue ce jeudi après-midi pour disperser un rassemblement de motards. Pascal, l'un des motards, avait fait 85 kilomètres pour venir à Durbuy manger une glace. "On fait une petite balade avec deux-trois collègues. La police nous a dit qu'on ne pouvait pas s'arrêter et qu'il fallait quitter Durbuy. On a continué (notre route) comme tous le motards", lâche déconcerté Pascal.

Cette interdiction ne fait pas les affaires de Françoise. Elle avait ouvert son commerce spécialement pour l'occasion. "Je suis très déçue. On essaie de résister au vu de la situation. On nous empêche presque de travailler. (…) On chasse tout le monde. On ne sait pas pourquoi on ouvre tout compte fait." Carinne est également commerçante dans l'entité: "Durbuy quand il fait bon, c'est exceptionnel. On vit grâce au temps, au tourisme. C'aurait pu être une belle journée."

Journée gâchée pour certains mais les règles doivent être respectées. Le commissaire Marc Antoine de la police de Famenne-Ardenne, détaille: "Pour rappel, ces ballades à moto sont autorisées par trois motos uniquement. On constate qu'inévitablement ces groupes se rassemblent d'une façon ou d'une autre sur la route. Nous avons affaire avec des groupes de plus en plus importants ce qui est formellement interdit."

Malgré le beau temps, seuls les locaux auront pu profiter des rues de Durbuy. Une journée ensoleillée qui n'aura pas fait que des heureux.